Articles avec le tag ‘territoire’

Samedi 9 avril 2016 : fortifications de Molossie et territoires épirotes

jeudi 31 mars 2016

La conférence, initialement prévue le 14 novembre 2015, sera consacrée aux fortifications de Molossie et à l’organisation des territoires épirotes (INHA, salle W. Benjamin, 15h).

Marie-Pierre Dausse (Université de Paris 8)

« De vieilles forteresses sans nom et sans histoire » : comment renouveler ce constat du voyageur Alfred Gilliéron quand il découvre l’Épire à la fin du XIXe siècle ? Si les monographies sur les fortifications se multiplient, la Grèce du nord-ouest semble quelque peu délaissée. Les conditions d’exploration de ces régions très montagneuses restent difficiles, mais les efforts conjugués des archéologues grecs et albanais ont permis de réelles avancées depuis quarante ans. Les ouvrages fortifiés permettent de découvrir une « autre Grèce » chère à Pierre Cabanes, de mieux comprendre l’organisation particulière en ethnè et la vie de populations surtout transhumantes.

Samedi 17 mai 2014 : Les agglomérations antiques du centre‐est de la Gaule

lundi 7 avril 2014

Prochaine séance de la SFAC le samedi 17 mai 2014

P. NOUVEL, Université de Franche-Comté, UMR 6249 Chrono-environnement (Besançon)

Les agglomérations antiques du centre‐est de la Gaule : nouvelles approches en archéologie du territoire

Le développement de plusieurs programmes de recherche collectifs récents avait tracé la voie qui permettait la mise sur pied d’un nouveau programme de recherche sur les habitats groupés antiques du centre-est de la Gaule. Actif depuis 2011, il rassemble des chercheurs issus de trois régions administratives (Franche-Comté, Bourgogne, Champagne-Ardennes) et exploite un corpus couvrant les territoires des Éduens, des Lingons, des Séquanes et d’une partie des Sénons, des Tricasses, des Leuques et des Ségusiaves. Le croisement des reprises documentaires, des prospections terrestres et aériennes, mais aussi l’exploitation systématique des orthophotographies à haute résolution et des prospections géophysiques à grande échelle permettent un renouvellement profond de ce dossier. Cette conférence se propose de présenter les méthodes employées et les premiers résultats spectaculaires qui permettent d’étudier à loisir l’organisation interne de nombre d’agglomérations mais aussi d’analyser la structure et l’évolution des réseaux urbains de la fin de la période gauloise jusqu’à l’Antiquité tardive.